Festival DéCIDEment!

mar, 02/28/2017 - 16:15  

Pour la 3éme édition du Festival DéCIDEment, nous avions la volonté de permettre à chacun d’avoir un regard sur la CIDE (Convention Internationale des Droits de l'Enfant) au-delà, des frontières, de s’interroger sur sa place, sa construction identitaire au regard de ses droits.

En effet, après une année ou les attentats ont frappés notre pays,  ou les scores des extrêmes ont atteint des records, ou l’ensemble de nos repères ont été bouleversé et ont laissés place à une montée en puissance d’un climat d’insécurité, et pour certains d’amalgames et de racisme en remettant en cause le principe de laïcité, les libertés individuelles et collectives... Il paraît important de pouvoir se questionner sur la construction identitaire, sur les valeurs transmises, apprendre à  aller à la rencontre de l’autre en respectant sa différence.

Michel Serres disait « Nous avons un seul « je », une seule identité, par contre nous avons une multiplicité d’appartenances (religieuse, sociales, ethnique…). La discrimination, c’est identifier l’autre à travers une seule de ses appartenances, c’est le réduire à une partie de son identité ».

Aux Francas, il convient de faire vivre comme principe et en pratique la laïcité –qui implique la liberté des appartenances et le respect de la diversité -, de privilégier la recherche de bien commun et de l’universel. La laïcité invite à comprendre l’autre, à prendre en compte les autres dans leurs singularités. Elle engage également au respect mutuel. Il importe par ailleurs de faire confiance aux individus et à leur capacité à puiser dans leurs singularités les références communes et universelles qui unissent la communauté humaine. L’éducation doit créer les conditions de cette confiance et lutter contre les stéréotypes, les discriminations et les replis identitaires. (Projet 2015-2020, Avec les enfants et les jeunes, ensemble pour l’éducation !)

C'est pourquoi pour cette troisième édition, plusieurs bénévoles, partenaires, acteurs éducatifs divers (enseignants, animateurs, parents..) se sont engagés dans diverses démarches et projets pour faire vivre les droits des enfants.

Certains ont fait le choix de participer à la démarche "Agis pour Tes Droits" comme plusieurs accueil périscolaires du Cher, des écoles du Loiret ou bien des structures culturelles en Palestine, en laissant la parole aux enfants et aux jeunes sous différentes formes (vidéos, musiques, danses, productions plastiques). 

D'autres ont permis l'exposition et la diffusion des messages portés par les enfants comme les Bureaux Information Jeunesses d'Indre-et-Loire et du Loir-et-Cher, ou bien le CRIJ, la Ville de Bourges ou encore l'Association Médina.

Certains ont souhaités se former autour de la Convention Internationale des Droits de l’enfant ou autour de démarches de participation des enfants et des jeunes.

Des centres de loisirs et des familles sont venus sur différents événements, jouer, chanter, partager des avis, émettre des propositions.

Des acteurs éducatifs sont venus écouter, réfléchir, partager leur vision de la condition enfantine dans le cadre d'une conférence, d'autres sont venus échanger avec de jeunes adultes sur la vision qu'ils avaient de la société et des perspectives possibles pour l'avenir.

C'est autant de projets qui ont eu lieu durant la semaine du 15 au 20 novembre 2016 dans le cadre du Festival DéCIDEment! à Tours, Blois, Orléans et Bourges. Ils s'inscrivent en complémentarité d'autres actions qui ont lieux durant l'année.

Le 20 novembre est l'occasion de célébrer la date de ratification de la CIDE ainsi qu'un moment pour rappeler que celle-ci nous concerne tous, mais n'oublions pas que les droits de l'enfant doivent être effectifs toute l'année!

Pour en savoir plus sur le festival nous vous invitons à vous rendre sur le site internet ou nous contacter à l'adresse mail suivante : festivaldecidement[à]francascentrevaldeloire.fr